ŒUVRE PRÉSENTÉE :
« Le chat perché »
Papier –  Photographie numérique
80 x 45
2013

Photographie issue de la série Les « Êtres de Cellulose ».
« Des personnages de papier prennent vie et retracent sous forme de saynètes les jeux d’enfants auxquels nous avons tous joué. Mon intention était de les rendre drôles, malicieux et au final très vivants. Ils prennent vie et se dissipent, si bien que j’ai cru à plusieurs fois en perdre le contrôle. Ce sont des êtres intrépides qui n’en font qu’à leur tête et qui ont leur propre personnalité. »
En automne 2014, Adrien fait partie de la liste des finalistes du New York Photo Festival et expose à Brooklyn, dans le cadre du PhotoWorld 2014 : Breaking Photography, sa série Les « Êtres de Cellulose ».

Si Adrien était une œuvre d’art ?
Chambres au bord de la mer / Rooms by the Sea, 1951, Edward Hopper.

Si Adrien était une couleur ?
Bleu jade.

Si Adrien était un monument parisien ?
Les Catacombes (interprétation au choix : côté sombre ou haleine du matin).

Si Adrien était une citation ?
« Il n’est de véritable déception que de ce qu’on aime. »

Si Adrien était une invention ?
Le bidet : à la fois non nécessaire et indispensable.

Si Adrien était un site internet ?
www.eelslap.com

Si  Adrien était une heure de la journée ?
22h18.

Si Adrien était un des cinq sens ?
La vue, bien sûr. C’est presque trop évident. J’en aurais peut-être choisi un autre…

Si Adrien était un dessert ?
Une macaronade aux framboises

Si Adrien était une chanson ?

LIEU D’EXPOSITION :

Artemis-logotypepdf
22, rue Saint-Paul

75004 Paris
Plan Google ici
@ : adrienleguay@yahoo.fr
Site internet : www.adrien-leguay.com