Delphine brabant est issue d’une famille où l’expression artistique se révèle une constante.
Son travail exprime un double sentiment qui lie à la fois force et fragilité, sensibilité rigoureuse et harmonie obsessionnelle, toujours dans une recherche d’équilibre, qui génère ainsi une force expressive.

L’inspiration naît d’un assemblage de multiples formes géométriques imbriquées les unes aux autres, donnant naissance à des lignes tendues et épurées dans un élan de construction, évoquant une architecture. C’est en effet par des jeux d’ombre et de lumière créés par l’alternance de vide et de plein que la forme entre en vibration, comme tendue par toutes ces forces contradictoires.
L’utilisation de différents matériaux tels que le plâtre, la terre, le béton et même l’acier participe à cette recherche sensible qui navigue entre la force de l’évocation et la douceur de l’illusion. Il se dégage de cette alliance de formes et de matériaux, une énergie quasi tellurique venant rejoindre une inspiration jamais très loin du spirituel.
Si Delphine était une œuvre d’art :
« Promenade de Richard Serra. C’était une structure en acier Corten installée au Grand Palais. En perpétuelle recherche de simplicité, j’ai été marqué par la pureté de l’œuvre. »

Si Delphine était une couleur :
« Vert amande. La couleur verte m’évoque l’idée de l’espérance. »

Si Delphine était un musée :
« Beaubourg. Leurs expositions traitent toujours de l’art contemporain, c’est très avant-gardiste. Je suis amusée de voir les installations. »

Si Delphine était un monument :
« L’Arc de triomphe, pour son architecture. »

Si Delphine était une musique :
« Norah Jones, pour sa mélancolie. »

Photos © François Buclet – 2014

Email : sculpture@delphinebrabant.com
www.delphinebrabant.com

LIEU D’EXPOSITION :
Lycée Jacques Decour
12 Avenue Trudaine, 75009 Paris.

Horaires d’ouverture pour rencontrer les artistes :
Jeudi 9 octobre à partir de  18h30
Vendredi 10 – samedi 11 et dimanche 12 octobre : 10h – 18h00

lycee jacques Decour