Œuvres présentées :
« Mobiles déstructurés »
30×20 – 30×30 – 40X30
2017
Papier, rodoïde, métal

Artiste-plasticienne Victoria travaille sur l’Humain et son intrigante composition.
Elle expose l’apparente fragilité des êtres qui oscillent entre force et vulnérabilté, entre composition et décomposition. Victoria représente des figures paradoxales, morcelées, esseulées. Son travail plastique s’articule entre collage et sculpture, vidéo et installation.
Ces mobiles incarnent toute cette recherche autour du corps, représentatifs d’un travail artistique qui désarticule les apparences en mettant en pièces leur structure originelle. Ces éléments sont ensuite brassés afin d’obtenir des configurations corporelles chargées d’un nouveau sens.
Miniature ou grand format, l’oeuvre fait office de microscope/télescope pour explorer, non pas tant le corps comme apparence que les corps comme enveloppe d’une personnalité unique et opaque à jamais.

PORTRAIT CHINOIS DE VICTORIA

Si j’étais un personnage célèbre / artiste :
Calder.

Mon musée préféré est :
La halle Saint Pierre.

Une personne avec qui dîner ?
Ma Grand-Mère.

Si j’étais un objet sur la table de nuit :
Un carnet.

Si j’étais la dernière photo prise avec votre téléphone :

La musique qui tourne en boucle en ce moment :

LIEU D’EXPOSITION :
ESPACE COMMINES
17 Rue Commines
75003 Paris
Sur Google ici

Site internet de l’artiste :
https://www.victoria-lacombe.com/