ŒUVRE PRÉSENTÉE :
« Le sucre »
Fil de fer, plâtre, pigments, sucre
60 x 65 x 20 cm
2016

Le sucre focalise l’attention de la fourmi. Elle est attirée, obnubilée, comme hypnotisée. Le sucre qu’elle souhaite dévorer, l’accapare ! … Le « sucre » est ici le symbole de la « consommation », « surconsommation »,
richesse, biens matériels, tout ce qui brille, nous séduit, nous enchaîne. Ce qui nous détourne de l’autre, de nous-mêmes, et finit par nous appauvrir, nous isoler, nous mener à notre perte.

 

Et si… vous nous racontiez en quelques lignes comment avez-vous décidé d’être artiste ?
Il était une fois, une femme qui, depuis l’adolescence, avait toujours voulu être artiste. Architecte, elle dessinait, peignait, sculptait … Cela ne faisait pas d’elle une artiste cependant ! Il lui manquait le rapport au monde, l’exposition ! Car c’est le rapport au public qui fait l’artiste ! C’est ce qu’elle réalisa en mai 2015 ! Alors une artiste est née … Astelle*

Si le destin vous permettait de rencontrer une personne célèbre, qui serait-elle et quelle question lui poserez-vous ?
« –
Bonjour Monsieur Léonard de Vinci ,
Quel artiste êtes-vous ? »

Si l’œuvre que PARISARTISTES # a sélectionné cette année était exposée dans un musée parisien, quel serait-il ?
Le Palais de Tokyo.

Si l’on vous nommait Ministre de la Culture 2017, que feriez‐vous en premier ?

Je réfléchirais à la mise en place d’un statut spécial pour les artistes plasticiens comparable à celui des intermittents du spectacle.

LIEU D’EXPOSITION :
Espace Léon Blum
68, rue Léon Frot
75011 Paris
Plan Google ici
(Métro : Voltaire)

Site internet de l’artiste : www.facebook.com/astelle.artiste