ŒUVRE PRÉSENTÉE:
« Réflexion Géométrique N° 1 »
Photographie digital, impression sur toile Canvas,
montage sur châssis bois, encadrement caisse américaine.
Tirage à 5, tirage N° 2/5.
Exemplaires plus une épreuve d’artiste.

Dimensions : 80cm x 80cm.
2016

La recherche plasticienne que je mène actuellement est issue d’une investigation de la ville, elle  a donné naissance à ce projet que je nomme « Réflexion Géométrique » dont cette photo fait partie. Toujours en quête d’éléments graphiques et d’un jeu coloriste, je cherche au cours de mes promenades et déplacements certains éléments du milieu urbain, formes graphiques, géométriques et cinétiques. Les immeubles à la façade réfléchissante me fournissent la matière et j’essaie de capter la deuxième image qui s’y cache. Le viseur et le cadre de mon appareil photo me révéleront cette seconde image que l’on découvre en observant et en engageant une « réflexion » devant l’oeuvre. Cette première vision  venant se confronter ou s’additionner à la seconde perception ambiante. Composition où se fonde, se dilue et s’estompe une image de la ville. Image évanescente où les reflets, les couleurs et les formes apparaissent et disparaissent au gré de la lumière et de la position de l’astre solaire  dans le support que forment ces édifices. Ma palette est là, il me suffit alors de déclencher et de capter la composition. Ce jeu de cache-cache avec la matière et la lumière laisse place à des couleurs et des formes qui dynamisent l’espace et ouvrent des perspectives graphiques insoupçonnables.

Et si… vous nous racontiez en quelques lignes comment avez-vous décidé d’être artiste ?
Il était une fois une amie psychologue à qui je montrait mes photos et qui à la fin me dit calmement « Didier ne soit pas égoïste montre tes photos »! Cette réponse m’a interloqué et m’a fait beaucoup réfléchir, voilà la petite étincelle qui à mis le feux à cette aventure photographique que je cultive et qui continue jusqu’à aujourd’hui.

Si le destin vous permettez de rencontrer une personne célèbre (morte ou vivante), qui serait-elle et quelle question lui poserez-vous ?
« – Bonjour Monsieur Dieu,
pourquoi, toi qui prône l’amour a tu fait les hommes avec autant de haine ? »

Si l’œuvre que PARISARTISTES # a sélectionné cette année était exposée dans un musée parisien, quel serait-il ?
Le Palais de Tokyo.

Si l’on vous nommait Ministre de la Culture 2017, que feriez-vous en premier ?
Rendre la culture accessible aux plus grand nombre et développer les Arts dans les écoles dès le plus jeune âge. C’est en cultivant et rendant curieux les enfants qu’ils deviennent  des adultes ouverts sur l’autre et les cultures du monde.

Et pour terminer, si vous aviez une musique, chanson qui vous inspire le plus pour créer, quelle est-elle ?

LIEU D’EXPOSITION :

Salle des Conférences
3 Rue de Lisbonne
75008 Paris
Plan Google ici

Site internet : http://www.didiermasset.com/